Paroles de chanson Claude François - Sur Le Banc 21

Quand je t'ai quitté la nuit dernière toute la ville dormait
Marchant dans la rue triste et solitaire tout seul je baillai
Sur le banc 21 métro république, je me suis allongé
Je voulais seulement qu'on me laisse tranquille
Pour rêver de, pour rêver de, pour rêver de toi
L'air était humide la nuit glaciale
J'ai fermé les yeux
Je ne voulais pas faire de scandale
J'étais malheureux
Mais sur le banc 21 métro république J'étais observé
J'étais observé suivis des yeux
Par un homme en, par un homme en, par un homme en bleu
D'un air soupçonneux une heure entière il m'a questionné
Il m'a confisqué l'air autoritaire ma carte d'identité
Me voilà sur le banc du poste de police
Enfin bien au chaud
Enfin là j'aurais la nuit entière
Pour rêvé de, pour rêvé de, pour rêvé de toi
Sur le banc 21 métro république, je me suis allongé
Je voulais seulement qu'on me laisse tranquille
Pour rêver de, pour rêver de, pour rêver de toi



Email:

P