Paroles de chanson Philippe Chatel - Le Tapis Du Salon

Un petit garçon s'imaginait que le grand tapis du salon
Etait un immense royaume habité pas les démons
Ceux-ci vivaient dans les carrés jaunes et il ne fallait
pas y tomber
Quand on passait sur les triangles rouges un peu partout
clairsemés

Le petit garçon s'imaginait que les lignes vertes étaient
des pass'relles
Le seul chemin permettant d'aller de la terre au ciel
Et chaque jeudi chaque dimanche il jouait sur le grand
tapis
Il s'imaginait risquer sa vie sans faire de bruit

Il voulait absolument gagner le pays des anges et des
saints
Mais cela était si difficile qu'il recommençait en vain
Arriva le dimanche redouté où son pied si sûr vint à
glisser
Là où il ne fallait surtout pas, sur le carré jaune du
danger

Je sais mon enfance est loin déjà, mais je me prends à
penser parfois
Que je n'ai jamais tué les démons qui vivent dans mon
imagination



Email:

P