Paroles de chanson Trompe L'Oeil - J'Accuse

Tout Comme Emile Zola
Je sonne le branle-bas de combat
Pour partager ma rébellion
Et stopper notre soumission

En dénonçant tous les acteurs
Qui détournent le fruit de notre labeur
Je brise mes chaînes de fer
Et renonce à ma condition de serf

J’accuse tout d’abord les politiciens
D’être les premiers vauriens
A l’objectif de créer le sentiment de division
En manipulant nos opinions

Ils jouent les rivaux devant les caméras
Mais sont tous amis ou familles depuis l’ENA
Tous leurs discours et toutes leurs actions
Ne traitent jamais des problèmes de fond

Bien au contraire, quelque soit le parti
Ils suivent tous le programme du FMI
La mise en place d’un supra-gouvernement
Est la raison pour laquelle ils poussent officieusement

Aux catastrophes économiques et sociales
A la non-résolution des crises salariales
Aux déplacements des populations
En d’autres mots : la subversion

Pour preuves de nos paroles
Ouvre les yeux et décode les symboles
Regarde surtout leurs doigts
Signes de l’allégeance à leur Reine et Roi

Je dénonce la Monarchie Kabbaliste
Leurs 13 ministres industrio-bancaires
Illuminatis et leurs sbires Francs-maçons
Entre leurs mains nous ne sommes que des poupées de
chiffon

J’accuse ensuite les banques et les lobbys
Qui ne sont que les bourreaux et le fouet de notre vie
De cultiver le sentiment d’égocentrisme
En nous piégeant dans le consumérisme

Leur tactique est bien huilée
Créer un besoin inutile pour un produit in fine
Proposer la solution de la dette
Comme touche finale de leur processus malhonnête

Goldman Sachs joue les trésoriers
Tout ce qui importe ce sont les chiffres et les billets
Ces vampires pompent notre sang
Pour se payer les plus beaux bâtiments

Les crises financières et monétaires
Sont leurs cartes dans leur jeu planétaire
Pour voler le pauvre travailleur hébété
Et utiliser tout son argent pour les ordres de la Royauté

Pour preuves de nos paroles
Ouvre les yeux et décode les symboles
Regarde surtout leurs doigts
Signes de l’allégeance à leur Reine et Roi

Je dénonce la Monarchie Kabbaliste
Leurs 13 ministres industrio-bancaires
Illuminatis et leurs sbires Francs-maçons
Entre leurs mains nous ne sommes que des poupées de
chiffon

J’accuse aussi les médias et les reporters
De se plaire dans leur statut de langue de vipère
Pour susurrer à nos oreilles leurs actualités
Et parfaire le sentiment d’insécurité

Misère, vol, terrorisme et guerre
Ne zappes pas, toutes les infos sont ici populaires
Ils nous noient continuellement sous les faits divers
Sans ne jamais connaître le début ni la fin des affaires

Mais étrangement cela créé des comportements dangereux
En nourrissant d’exemples les êtres pernicieux
Apeurés par le monde, on se réfugie chez soi
En attendant la police et le durcissement des lois

Les médias préparent la foule à la dureté des familles
royales
Promotion subliminale du Nouvel Ordre Mondial
Oubliant leur neutralité et leur objectivité
Tous les journaux ne pensent qu’à vendre leur morceau de
papier

Pour preuves de nos paroles
Ouvre les yeux et décode les symboles
Regarde surtout leurs doigts
Signes de l’allégeance à leur Reine et Roi

Je dénonce la Monarchie Kabbaliste
Leurs 13 ministres industrio-bancaires
Illuminatis et leurs sbires Francs-maçons
Entre leurs mains nous ne sommes que des poupées de
chiffon

J’accuse pour finir les religions
D’être prises en main par des hommes sans opinion
Aveuglés par leur pouvoir pseudo-providentiel
Ils s’amusent avec le sentiment d’impuissance du
fidèle

Quelques soient leurs croyances, ces hommes nous ont caché
Les vérités sur le Savoir et les Divinités
Ils prônent tous leur supériorité éternelle
Sans divulguer leurs points communs surnaturels

Tous les livres religieux sont modifiés et censurés
Les rites païens copiés et non-mentionnés
Ainsi plongés dans l’incompréhension, personne ne
s’intéresse
A leurs réseaux, leurs mafias et leurs richesses

Leur permettant d’être une entité de contrôle global
Comme l’est l’ONU, le FMI au niveau mondial
Infiltrées depuis des années par les Illuminatis
Chaque religion implose pour réinstaurer la Monarchie

La société nous impose sa dictature de la peur
La société nous impose sa dictature de la peur
La société nous impose sa dictature de la peur
La société nous impose sa dictature de la peur



Email:

P