Paroles de chanson et traduction Johnny Hobo And The Freight Trains - Spray Paint And Alleyways

We were out shoplifting, waiting for the drugs to kick in 'cause all that apartment ever gave me was lice so I watch it break a little more every night.
Nous étions dehors vol à l'étalage, dans l'attente pour les médicaments à coup de pied parce que tout ce qui ne m'a jamais donné appartement était poux si je regarde le casser un peu plus chaque nuit.
We were out hitch-hiking waiting for something to happen cause I walked in the last time at the end of my street and I'll miss it 'cause I've always hated purity.
Nous étions sur l'auto-stop attendre que quelque chose arrive parce que je marche dans la dernière fois à la fin de ma rue et je vais rater ça parce que j'ai toujours détesté la pureté.
And I've been huffing spray paint lately around the corner in the alley. Sometimes dead braincells are needed for surviving and toss memories.
Et j'ai été soufflant peinture en aérosol dernièrement au coin de la ruelle. Parfois méninges morts sont nécessaires pour survivre et remuer des souvenirs.
So I think of the good times and the bad times. So I drink until I can leave all the rest behind.
Je pense donc que les bons moments et les mauvais moments. Donc, je bois jusqu'à ce que je ne peux laisser tout le reste derrière.

We were six months in just waiting on a handle of gin 'cause we lost the calendar so long before so we count the days by the bottles on the floor. We had heads full of acid waiting for something to happen 'cause the land lord's right below our feet and he can't sleep so we're lucky to have lasted a week. And I haven't been sleeping lately around the corner in the alley. Sometimes you can just blame the crank and sometimes you're sleeping on broken glass. So I think of the good times and the bad times. So I drink until I can leave all the rest behind.
Nous étions six mois en attendant juste une poignée de cause gin ", nous avons perdu le calendrier si longtemps avant de nous compter les jours par les bouteilles sur le sol. Nous avions la tête pleine d'acide attendre que quelque chose arrive parce que le seigneur de la terre sous nos pieds, et il ne peut pas dormir si nous sommes chanceux d'avoir duré une semaine. Et je n'ai pas dormi ces derniers temps au coin de la ruelle. Parfois, il vous suffit de blâmer la manivelle et parfois vous dormez sur du verre brisé. Je pense donc que les bons moments et les mauvais moments. Donc, je bois jusqu'à ce que je ne peux laisser tout le reste derrière.


Traduction par Anonyme

Ajouter / modifier la traduction
Email:

P