Paroles de chanson et traduction Tito Fernández - Yo Vengo A Contar

Yo vengo a contarles la historia,
Je viens de raconter l'histoire,
la historia de un hombre que nunca vivió,
l'histoire d'un homme qui n'a jamais vécu,
un hombre que soñó con ser amado
un homme qui rêvait d'être aimé
vivir enamorado del mundo y del amor.
vivre l'amour et l'amour du monde.

Un hombre que luchó, la vida entera,
Un homme qui s'est battu toute la vie,
por un horizonte lejano y mejor,
par un horizon lointain et mieux,
un hombre que perdió mil primaveras
un homme qui a perdu mille sources
por quedar a la espera de una pobre ilusión.
être en attente d'une illusion pauvres.

Hasta que un día le golpearon a la puerta,
Jusqu'au jour où il frappa à la porte,
corrieron, ella y el pequeño, sin pensar,
couru, elle et le petit, sans réfléchir,
que en la noticia la esperanza estaba muerta
les nouvelles que l'espoir est mort
y unos centavos le tendrían que bastar.
penny et vous devrait suffire.

Par educar y hacer feliz a su pequeño,
Par éduquer et de faire le bonheur de leurs petits,
para educarlo como un hombre de valor
de l'élever comme un homme de courage
y aquellas manos, pequeñitas, se volvieron
et ces mains, minuscule, est devenu
manos de obrero sin pasado y sin rencor.
mains des travailleurs sans passé et sans rancune.

Y aquí la historia yo termino,
Et là je termine l'histoire,
el hombre, en el hijo, de nuevo vivió
l'homme, le fils, encore une fois vécu
/y usted que lo conoce, o es él mismo,
/ Et vous le savez, ou est lui-même,
sabrá el final del cuento que un día me contó/ bis.
connaître la fin de l'histoire que m'a dit un jour / bis.


Traduction par Anonyme

Ajouter / modifier la traduction
Email:

P