Paroles de chanson 113 - On Pense a Vous

Amel Bent
on pense à vous,
on pense à vous
Nous on pense à vous
Citoyens du monde, si souvent dans l'ombre

A.P:
Le quartier nous égare, les bandes squattent les gares
On connait le point de départ, une parole, un regard
Black, blanc, beur, tout le monde ses parts mais personne
s'en ai mêlé
Face à face, personne parle, c'est brouillard dans la
mêlée
Dure de s'entraider, l'amour a disparu
Comme le respect des ainés, la haine a pris le dessus
Le samu se mange des pierres, il l'on quand même réanimé
Une mère pleure regardant son fils sur la chaussée
Pour finir, y a pas que de la bombe lacrymo
Mauvais endroits, mauvais créneaux, cause des degâts
collatéraux
A plus de 10, ils attendaient sur le parking
On marche en silence, un des notre viens de partir

Nous on pense à vous
Violence chronique, malaise sociale
Nous on pense à vous
Sur le chemin il reste un espoir
Nous on pense à vous
Citoyens du monde, si souvent dans l'ombre
Nous on pense à vous
Violence chronique, malaise sociale
Nous on pense à vous
Sur le chemin il reste un espoir
Nous on pense à vous
Citoyens du monde, si souvent dans l'ombre

Rim-K:
Il rentre par le chemin où l'attend une bande rivale
La mort reste certaine mais on ignore quand elle frappe
Des mineurs meurent, j'en ai vu partir, périr
D'autres appréciés de tous, capables d'actes terribles
Le parapluie de l'espoir s'ouvre car des gouttes de sang
tombent
Des nuits viennent, s'emparent de l'histoire puis ouvrent la
tombe
Dans le quartier il fait sombre, dans les ruelles on
s'affronte
On se tue, on se flingue, on se trompe entre bandes rivales
D'un H.L.M à l'autre, sa fait l'effet d'une tornade
La violence en escalade, éléctrochoc dans les familles qui
tombent sous la dépression
Une mère silencieuse, une marche silencieuse
Des larmes dans les yeux, une âme dans les cieux

Nous on pense à vous
Violence chronique, malaise sociale
Nous on pense à vous
Sur le chemin il reste un espoir
Nous on pense à vous
Citoyens du monde, si souvent dans l'ombre
Nous on pense à vous
Violence chronique, malaise sociale
Nous on pense à vous
Sur le chemin il reste un espoir
Nous on pense à vous
Citoyens du monde, si souvent dans l'ombre

A.P:
Encore une fois, les flammes de l'espoir s'éteignent
Personne ne sait vraiment d'où vient le problème
Bande rivale au-dessus du code pénal
On se fait du mal mais pour retrouver la paix faut bien plus
q'une morale

Rim-K:
Dans la haine, les familles se déchirent
Dans les yeux, la haine se déchire
On m'a touché au coeur, personne n'est invincible
Sachez que l'erreur est irrevérsible

Nous on pense à vous, nous on pense à vous
Nous on pense à vous
Citoyens du monde, si souvent dans l'ombre

Rim-K:
Une marche silencieuse, une mère silencieuse
Une larme dans les yeux, une âme dans les cieux
Une marche silencieuse, une mère silencieuse
Des larmes dans les yeux, on pleure un frère dans les cieux



Email:

P