Paroles de chanson Da Silva - Le Petit Tambour

Tout est flou juste devant
Tout est flou et l'on marche pourtant
On fera la mise au point après coup
Impatient au filet dérivant
J'ai dragué des étendues d'eau salée
Sans jamais rien éclaircir
J'ai senti le poison remonter à la surface
Alors j'ai lâché prise
Au large j'ai laissé filer de l'espoir
Sur la ligne d'horizon, abandonner mes leurres
J'ai perdu toutes mes chances de te revoir un jour
J'amorce mon retour
A mille lieux de la foule
A mille lieux de la foule
Je reprendrais la où je m'étai arrêté
A la dernière page tournée
Avant toi, avant le foyer
Avant que le plancher ne cède
J'essuierais tes reproches
Sur le bord des comptoirs
Je retrouverais mes frères, le bois flotté
La peau brûlée de n'avoir connu
Que la chaleur de l'alcool et des nuits solitaires
Je m'installerais à la place d'un autre
Parti pour d'autres lieux
Dans la tombe de mes fers portés disparus
Dans un courant violent heureux
A mille lieux de la foule
A mille lieux de la foule
Et je me demande encore quand reviendra le jour
Et je me demande encore
Où est passé le petit enfant et son petit tambour
Les cris de joie au fond de la cour
Les copeaux de bois qu'il laissait derrière lui
Le bruit de ses pas, tout est flou
Je me demande encore quand reviendra le jour
Où je repartirais entendre les marches
Du petit tambour



Email:

P