Paroles de chanson Zaniboni - Harar

HARAR, chanson du compagnon errant
(paroles Pinok - musique Zaniboni -
extrait de l'album Gemmes)
Hommage à Arthur Rimbaud

HARAR, SILEX, SOLEIL, DESERT

Voici venir, pèlerin fou, les quatre saisons de l’enfer
Découvrez-vous et à genoux, Monsieur Rimbaud a pris la
voile
Vers un ciel, parsemé d’étoiles
HARAR, SILEX, SOLEIL, DESERT les quatre saisons de
l’enfer

"Je, est un autre", crevez mes peurs, la Vie, la " vraie
" vie est ailleurs…
Monsieur Rimbaud, pressent la voile, hante la nuit, coureur
d’étoiles
Vers des pays au nom berceur, lui le fils dur, le
Déserteur

HARAR, SILEX, SOLEIL, DESERT les quatre saisons de
l’enfer
Rêvant d’inouïes longitudes, il couche avec sa solitude
Battu des vents, ivre de mer, tendre, méchant et dur et
fier
Délaissé le vieux continent, pour des cailloux, des cieux
ardents

De rien, non, je ne me rappelle, j’atteints aux lointains
archipels
J’aurai de l’or, je serai prince, et la " mother "
dans sa province
Adieu ! Et l’Infernal Epoux, peut bien se traîner à
genoux
A jamais ! A Dieu ! A diable !
Et ce Charleston délectable
Où rampent des larves aigries, salut, au diable, moi je ris
!
Je serai mangeur de cailloux, rongé de lèpre, couvert de
poux

HARAR, SILEX, SOLEIL, DESERT
Cancer de l’âme, ô gouffre amer
Fièvre, mal, soif,
Vite la mer

HARAR, SILEX, SOLEIL, DESERT
Les Blancs débarquent, le canon !, larguez les voiles nom
de nom
Rimbaud dernier acte Marseille, découvrez-vous, on
appareille
Rideau, salut pèlerin fou
Et vous, les rampants, à genoux !



Email:

P