Paroles de chanson Hugues Aufray - Oxford Town

Oxford Town, Oxford Town, on baisse la tête quand les
clochers sonnent
Le soleil ne brille pour personne, n'allez jamais jusqu'à
Oxford Town.

Il alla à Oxford Town, par la haine, il fut suivi
Seul'ment parc'qu'il était noir, il aurait mieux fait
d'rester chez lui.

Oxford Town au bout du chemin, quand il voulut entrer ce fut
une histoire
Seul'ment parc'que sa peau était noire.
Que pensez-vous de ça les copains?

J't'ai vu pleurer à Oxford Town sous les bombes
lacrymogènes.
Ça n'vaut vraiment pas la peine de rester à Oxford Town.

Oxford Town dans l'après-midi chantait des chansons tristes
à l'infini.
Deux hommes morts, c'est vraiment trop bête.
Y'aurait intérêt à faire une enquête.



Email:

P